Acte de terrorisme
Informations concernant ...

Attentat à la bombe contre le Club USO

Naples, Italie | 14 avril 1988

Le 14 avril 1988, une voiture piégée a explosé devant le Club de l’USO à Naples, en Italie. L’explosion a tué cinq personnes, y compris une militaire américaine et en a blessé 15, y compris quatre militaires américains. Junzo Okudaira, membre du groupe terroriste de l’Armée rouge japonaise (ARJ) a été inculpé aux États-Unis le 9 avril 1993 pour l’attentat de Naples. Okudaira est également un suspect dans l’attentat à la voiture piégée et au mortier de juin 1987 contre l’ambassade américaine à Rome.

L’ARJ a été formée dans les années 1970, après s’être détachée de la faction Armée rouge de la Ligue communiste japonaise. À son apogée, l’organisation comptait jusqu’à 40 membres et était considérée comme l’un des meilleurs groupes gauchistes armés au monde. Durant les années 1970, l’ARJ a commis une série d’attentats dans le monde entier, y compris le massacre de 1972 à l’aéroport de Lod en Israël, deux détournements d’avions de ligne japonais et une tentative de prise d’assaut de l’ambassade des États-Unis à Kuala Lumpur.

Le but historique de l’ARJ a été de renverser le gouvernement et la monarchie japonais ; toutefois, le leader du groupe a été arrêté en l’an 2000 et l’année suivante, le groupe a annoncé ses plans de démantèlement. Les relations étroites que l’organisation a historiquement eues avec des groupes terroristes palestiniens ont conduit de nombreuses personnes à croire que l’État-major de l’ARJ s’était déplacé au Moyen-Orient.

Le programme de récompenses pour la justice (Rewards for Justice/RFJ) offre une récompense pouvant aller jusqu’à 5 millions de dollars en échange d’informations permettant de traduire en justice les personnes responsables de cet attentat.