Recherché
Renseignements qui traduisent en justice...

Radullan Sahiron

Jusqu'à 1 millions de dollars de récompense

Radullan Sahiron est un des principaux leaders du groupe Abou Sayyaf (GAS) qui est basé aux Philippines. Le groupe s’est scindé du plus grand Front national de libération Moro au début des années 1990 sous le leadership d’Abdurajak Abubakar Janjalani qui a été tué lors d’un affrontement avec la police en décembre 1998. Son plus jeune frère Khaddafy Janjalani le remplaça en tant que leader de facto de l’organisation. En septembre 2006, Khaddafy Janjalani fut tué dans une fusillade avec les forces armées philippines. Radullan Sahiron serait le nouveau leader du GAS.

De nombreuses personnes innocentes – hommes, femmes et enfants – ont été tuées ou grièvement blessées à la suite d’actes commis par Sahiron. Ce dernier a participé à l’enlèvement de trois citoyens américains en mai 2001 de Dos Palmas, y compris Martin et Gracia Burnham et de 17 Philippins d’un centre touristique, à Palawan aux Philippines. Plusieurs otages, dont le citoyen américain Guillermo Sobero, ont été assassinés.

On croit savoir que Sahiron se cache dans le sud de Mindanao où il continue d’organiser des actes de terrorisme qui affectent de nombreuses communautés. Compte tenu de sa position de leadership au sein du GAS, dont les attaques terroristes ont provoqué la mort de citoyens aussi bien américains que philippins, le gouvernement américain considère que Sahiron pose un danger aux intérêts et aux citoyens américains et philippins.

Sahiron a perdu sa main droite dans une bataille avec les forces de sécurité en 1970. Il parle arabe et tausug.