Recherché
Renseignements qui traduisent en justice...

Qasim al-Rimi

Jusqu'à 10 millions de dollars de récompense

Qasim al-Rimi a été nommé émir d’Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQAP) en juin 2015, immédiatement après avoir prêté allégeance au dirigeant d’al-Qaida, Ayman al-Zawahiri, et appelé à la reprise des attaques contre les États-Unis. Al-Rimi a formé des terroristes dans un camp d’Al-Qaida en Afghanistan dans les années 1990, puis est retourné au Yémen et est devenu commandant militaire d’AQAP. Il a été condamné à cinq ans de prison en 2005 au Yémen pour avoir tenté d’assassiner l’ambassadeur des États-Unis au Yémen. Il s’est évadé en 2006. Al-Rimi est lié à l’attaque de l’ambassade américaine de Sanaa en septembre 2008 qui a tué 10 guardes yéménites. Quatre civils et six terroristes. Al-Rimi est également lié à la tentative d’attentat suicide à la bombe perpétrée en décembre 2009 par “le plastiqueur en slip” Umar Farouq Abdulmoutallab, à bord d’un avion de ligne à destination des États-Unis. En 2009, le gouvernement yéménite l’a accusé d’avoir dirigé un camp d’entraînement Al-Qaïda dans la province abyenne du Yémen.

Dans une vidéo du 7 mai 2017, il a exhorté les supporters vivant dans les pays occidentaux à mener des attaques « simples et faciles » et a félicité Omar Mateen, qui a tué 49 personnes lors d’une fusillade en juin 2016 dans une discothèque à Orlando, en Floride.

En mai 2010, le département d’État a désigné al-Rimi comme terroriste mondial spécialement désigné en vertu de l’ordre exécutif 13224. En mai 2010, al-Rimi a été ajouté à la liste consolidée, établie par le Comité des sanctions 1267 (ONU) des Nations Unies, des personnes associées à Al Qaïda/ISIL. L’offre initiale de récompense de 5 millions de dollars pour al-Rimi a été annoncée le 14 octobre 2014.

Photos supplémentaires

Qasim al-Rimi
al-Rimi and Batarfi English PDF
al-Rimi and Batarfi Arabic PDF
AQAP English PDF
AQAP Arabic PDF