Recherché
Renseignements qui traduisent en justice...

Musa Asoglu

Jusqu'à 3 millions de dollars de récompense

Musa Asoglu est un chef du Parti/Front révolutionnaire de libération du peuple (en turc : Devrimci Halk Kurtuluş Partisi / Cephesi, ou DHKP/C). Le DHKP/C a ciblé des intérêts américains, y compris des militaires, des membres du personnel diplomatique et des installations américains depuis sa création en 1994, lorsque son prédécesseur, Devrimci Sol ou Dev Sol a été remplacé. Son objectif est d’effacer l’empreinte de la Turquie aux États-Unis et à l’OTAN et d’établir un état socialiste. En février 2013, un kamikaze affilié avec le groupe a attaqué l’ambassade américaine à Ankara, tuant un gardien de sécurité turc. Le Département d’État américain a désigné le DHKP/C comme organisation terroriste étrangère en 1997 ; il a révisé et maintenu cette désignation le 24 juillet 2013.

Musa Asoglu a rejoint le DHKP/C dans les années 1990 alors qu’il était résident des Pays-Bas. Il aurait hérité du leadership du groupe après le décès de son chef fondateur, Dursun Seher Karatas en 2008. Asoglu est membre du comité central du DHKP/C, le principal groupe de prise de décisions ; on pense qu’il dirige les affaires financières et activités de collecte de fonds du groupe en Europe. Il aurait ordonné le 1 février 2013 un attentat-suicide à la bombe contre l’ambassade américaine à Ankara, ce qui a provoqué la mort d’un gardien de sécurité turc. Il est également soupçonné d’avoir été responsable des attaques en mars 2013 contre le siège du Parti de la justice et du développement (AKP) et le Ministère turc de la Justice.

Musa Asoglu, Zerin Sari et Seher Demir Sen sont des chefs du Parti/Front révolutionnaire de libération du peuple (en turc : Devrimci Halk Kurtuluş Partisi / Cephesi, ou DHKP/C).

Photos supplémentaires

Photo supplémentaire de Musa Asoglu
Photo supplémentaire de Musa Asoglu
Photo supplémentaire de Musa Asoglu