Recherché
Renseignements qui traduisent en justice...

Muhammad al-Jawlani

Jusqu'à 10 millions de dollars de récompense

Muhammad al-Jawlani, également appelé Abu Muhammad al-Golani, également appelé Muhammad al-Julani, est le chef de file de l’organisation terroriste, le Front d’al-Nusra (FAN), la branche syrienne d’al-Qaïda.

En avril 2013, Al-Jawlani a promis une allégeance à al-Qaïda et à son leader Ayman al-Zawahiri. En juillet 2016, Al-Jawlani a loué al-Qa’ida et al-Zawahiri dans une vidéo en ligne et a affirmé que le FAN changeait son nom de Jabhat Fath Al Sham (“Front de la Conquête du Levant”).

Sous la direction d’al-Jawlani, le FAN a mené de multiples attaques terroristes dans toute la Syrie, ciblant souvent les civils. En avril 2015, le FAN aurait enlevé, et relâché plus tard, environ 300 civils kurdes d’un poste de contrôle en Syrie. En juin 2015, le FAN a revendiqué le massacre de 20 résidents dans le village Druze Qalb Lawzeh dans la province d’Idlib, en Syrie.

En janvier 2017, le FAN a fusionné avec plusieurs autres groupes d’opposition de ligne dure pour former le Hayat Tahrir al-Sham (HTS). Le FAN reste l’affilié d’al-Qaïda en Syrie. Bien que Al-Jawlani ne soit pas le leader de HTS, il reste le leader du FAN, qui est au coeur de HTS.

Le FAN a été désigné comme une organisation terroriste étrangère (OTE) en vertu de la Loi sur l’immigration et la nationalité et une entité terroriste mondiale spécialement désignée sous E.O. 13224. Le Conseil de sécurité de l’ONU ISIL (Da’esh) et le Comité des sanctions d’al-Qaida ont également ajouté le FAN à leur liste de sanctions.

Al-Jawlani est désigné par le Département d’État en tant que terroriste mondial spécialement désigné (TMSD) en vertu de l’ordonnance 13224. Il est également inscrit au Conseil de sécurité de l’ONU ISIL (Da’esh) et au Comité des sanctions d’al-Qaida.

Photos supplémentaires

Muhammad al-Jawlani English Poster
Muhammad al-Jawlani