Acte de terrorisme
Informations concernant ...

Enlèvement et Meurtres

Liban | 1985 à 1989

De nombreux enlèvements et meurtres ont fait partie de la décennie de crise d’otages au Liban menée par des terroristes affiliés au Hezbollah. La crise d’otages a duré de 1982 à 1992.

Le 16 mars 1984, des terroristes ont enlevé William Buckley, le chef du bureau de la CIA à Beyrouth. Buckley a été interrogé, torturé et maintenu en captivité pendant 15 mois avant la date présumée de sa mort.

Le 3 décembre 1984, le bibliothécaire Peter Kilburn de l’Université américaine de Beyrouth a été porté disparu. Seize mois plus tard, lui-même et deux autres captifs ont été tués par balles et leurs corps jetés dans les montagnes à l’Est de Beyrouth.

Le 17 février 1988, des terroristes ont enlevé le colonel William Higgins de son véhicule de maintien de la paix des Nations Unies. Comme otage, le colonel Higgins a été interrogé et torturé avant d’être tué. La date exacte de son décès n’est pas connue.

Le programme de récompenses pour la justice (Rewards for Justice/RFJ) offre une récompense pouvant aller jusqu’à 5 millions de dollars en échange d’informations permettant de traduire en justice les personnes responsables de ces attentats.

Victimes

Photo de William Buckley
William Buckley
Photo de Peter Kilburn
Peter Kilburn
Photo de William Higgins
William Higgins