Exemple de réussites

Hamsiraji Marusi Sali

Décédé

Hamsiraji Sali, un commandant et chef de section du Groupe Abou Sayyaf, a participé à l’enlèvement de Jeffrey Schilling en août 2000 et à celui de Dos Palmas en mai 2001.

Le 28 août 2000, le groupe Abou Sayyaf (GAS) a enlevé un citoyen américain du nom de Jeffrey Craig Edward Schilling. En échange pour la libération de M. Schilling, le GAS a demandé une rançon de 10 millions de dollars et la libération de trois terroristes internationaux détenus dans des prisons américaines : les agents d’Al-Qaida Ramzi Yousef et Wali Khan, ainsi que le « cheik aveugle » (« Blind Sheikh »), le leader spirituel du groupe terroriste égyptien al-Gama’at al-Islamiyya. Le 12 avril 2001, Jeffrey Schilling a réussi à échapper à ses ravisseurs et a été rapatrié aux États-Unis.

Le 27 mai 2001, le GAS a enlevé trois citoyens américains à Dos Palmas, un lieu de villégiature sur l’île de Palawan aux Philippines. Les trois Américains ont été identifiés comme étant Guillermo Sobero et Martin et Gracia Burnham, un couple de missionnaires américains. Le 11 juin 2001, le porte-parole du GAS, Abou Sabaya, a déclaré avoir fait exécuter Guillermo Sobero comme « cadeau d’anniversaire » à la présidente des Philippines Gloria Macapagal-Arroyo. Le 7 octobre 2001, un crâne humain, retrouvé sur l’île de Basilan, s’est avéré être celui de Guillermo Sobero. En juin 2002, Martin Burnham est mort au cours d’une fusillade entre des soldats philippins et le GAS ; Gracia Burnham a été blessée, mais elle a été sauvée et rapatriée aux États-Unis.

En février 2002, Sali a été inculpé par un grand jury fédéral du District de Columbia pour les chefs d’accusation suivants : conspiration résultant en décès, prise d’otages et trois chefs d’accusation de prise d’otages résultant en décès.

Une récompense d’un million de dollars a été versée pour les informations qui ont permis de localiser Sali.