Recherché
Renseignements qui traduisent en justice...

Hamad el Khairy

Jusqu'à 5 millions de dollars de récompense

Hamad el Khairy est le leader et membre fondateur du groupe terroriste Mouvement pour l’unité et le djihad en Afrique de l’Ouest (MUJWA, également connu sous le nom MUJAO et TWJWA). Sous la direction de Khairy, les membres du MUJWA ont effectué des opérations d’enlèvements, d’attentats terroristes et d’enlèvements de diplomates étrangers. Khairy a revendiqué la responsabilité de enlèvement en avril 2012 de sept diplomates algériens au Mali et il est apparu dans des vidéos du MUJWA en train de proférer des menaces contre ceux qui s’opposent à l’organisation. En janvier 2012, Khairy a déclaré que l’objectif du MUJWA était « d’imposer la charia dans toute l’Afrique de l’Oues ».

Avant d’assumer le leadership du MUJWA, Khairy a été membre d’Aqmi et a planifié des opérations terroristes contre la Mauritanie. En octobre 2011, Khairy a ordonné l’enlèvement de trois travailleurs humanitaires européens en Algérie, faisant deux blessés par balles. Khairy a été désigné comme terroriste en vertu du décret 13224 le 7 décembre 2012.

Le MUJWA a été créé en septembre 2011 comme une émanation d’Al-Qaïda dans les Terres du Maghreb islamique (Aqmi) afin de diffuser davantage les activités terroristes dans toute l’Afrique occidentale. Le MUJWA a mené plusieurs attaques et enlèvements, dont un attentat suicide en mars 2012 à Tamanrasset, en Algérie, qui a blessé 23 personnes. Le MUJWA a également revendiqué la responsabilité de l’enlèvement de l’ambassadeur du Canada et envoyé de l’ONU Robert Fowler. Les États-Unis ont désigné le MUJWA comme une entité terroriste mondiale spécialement désignée le 7 décembre 2012 et le Comité des sanctions contre Al-Qaida de l’ONU a porté le MUJWA le 5 Décembre 2012 sur sa liste pour être associé avec Aqmi.