Recherché
Renseignements qui traduisent en justice...

Hafiz Mohammad Saeed

Jusqu'à 10 millions de dollars de récompense

Mokhtar Belmokhtar est le leader et fondateur de la brigade Khaled Abuu al-Abbas (également connue sous le nom de Ceux qui signent avec leur sang). Sous le commandement de Belmokhtar, la brigade a mené une attaque meurtrière en janvier 2013 contre une installation de gaz à In-Amenas, en Algérie. Au moins 37 otages, dont les citoyens américains Frederick Buttacio, Victor Lynn Lovelady et Gordon Lee Rowan, ont été tués lors du siège de quatre jours du complexe.

Avant de fonder la brigade Khaled Abu al-Abbas, Belmokhtar était le commandant en chef du groupe terroriste Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI). A ce titre, il a mené de nombreuses opérations d’enlèvement d’Occidentaux, a acquis des armes visant à être utilisées dans des attaques terroristes et a été impliqué dans diverses négociations d’otages enlevés par AQMI. Ancien soldat algérien, Belmokhtar a été formé dans des camps en Afghanistan.

En juin 2004, un tribunal algérien a condamné Belmokhtar par contumace à la prison à vie pour former des groupes terroristes, vol et utilisation d’armes illégales. En mars 2007, un tribunal algérien l’a condamné à mort par contumace. Le département du Trésor américain a désigné Belmokhtar en vertu du décret 13224 le 24 octobre 2003 et le 11 novembre 2003, l’Organisation des Nations Unies l’a ajouté à sa liste conformément aux paragraphes 1 et 2 de la résolution 1390 (2002).

Hafiz Mohammad Saeed est un ancien professeur de langue arabe et d’ingénierie, ainsi que le membre fondateur du Jamaat-ud-Dawa, une organisation islamiste radicale Ahl-e-Hadith consacrée à l’implantation de la règle islamique dans certaines parties de l’Inde et du Pakistan, et de sa branche militaire, Lashkar-e-Taïba. Saeed est soupçonné d’être le cerveau de nombreux attentats terroristes, y compris les attentats de Bombay de 2008, qui ont entraîné la mort de 166 personnes, dont six citoyens américains.

La République de l’Inde a émis une notice rouge d’Interpol contre Saeed pour son rôle dans les attaques terroristes de Bombay en 2008. En outre, le département américain du Trésor a désigné Saeed comme personne spécialement désignée en vertu du décret 13224. Saeed a été également désigné individuellement par les Nations Unies dans la résolution 1267 de décembre 2008.

Lashkar-e-Tayyiba a été désigné comme organisation terroriste étrangère en décembre 2001. En avril 2008, les États-Unis ont désigné Jamaat-ud-Dawa comme organisation terroriste étrangère ; de même, l’ONU a déclaré Jamaat-ud-Dawa organisation terroriste en décembre 2008.