Exemple de réussites

Edgar Navarro

Décédé

En février 2003, Thomas Howes, Keith Stansell et Marc Gonsalves, ont été pris en otage par les FARC, quand leur avion américain s’est écrasé dans la jungle colombienne. Dans le cadre de cette prise d’otages, les FARC et leurs conspirateurs ont tué deux autres passagers de l’avion, le citoyen américain Thomas Janis et le sergent colombien Luis Alcides Cruz.

Le 19 octobre 2003, Edgar Gustavo Navarro (alias El Mocho), commandant de la colonne mobile Teofilo Forero (TFMC) des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC), a été tué lors d’une fusillade avec l’Armée colombienne. Navarro a été tué grâce à trois informateurs qui, motivés par la possibilité d’une récompense, ont conduit les soldats colombiens au camp de la TFMC où la fusillade a eu lieu. En avril 2004, chaque informateur a reçu 300 000 dollars pour son aide avec des informations qui ont mené à la mort d’Edgar Navarro. Navarro était soupçonné d’être impliqué dans l’enlèvement des trois Américains mentionnés ci-dessus.

Depuis 1997, le Département d’État des États-Unis a désigné les FARC comme une organisation terroriste étrangère. Les FARC cherchent à s’opposer par la force, la violence et d’autres activités criminelles aux nations, gouvernements et individus qui ne partagent pas leurs idées. Depuis au moins le début des années 1960, les FARC ont été violemment anti-américains et ont lutté contre les intérêts des États-Unis, déclarant en mars 1998 que tous les représentants officiels des États-Unis étaient des cibles militaires légitimes. Outre le narcotrafic, les FARC commettent des actes d’extorsion, d’enlèvement et de meurtre à l’endroit de citoyens américains qui travaillent, visitent ou font des affaires en Colombie et dans les pays voisins.

En février 2003, Thomas Howes, Keith Stansell et Marc Gonsalves, ont été pris en otage par les FARC, quand leur avion américain s’est écrasé dans la jungle colombienne. Dans le cadre de cette prise d’otages, les FARC et leurs conspirateurs ont tué deux autres passagers de l’avion, le citoyen américain Thomas Janis et le sergent colombien Luis Alcides Cruz.

Le 19 octobre 2003, Edgar Gustavo Navarro (alias El Mocho), commandant de la colonne mobile Teofilo Forero (TFMC) des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC), a été tué lors d’une fusillade avec l’Armée colombienne. Navarro a été tué grâce à trois informateurs qui, motivés par la possibilité d’une récompense, ont conduit les soldats colombiens au camp de la TFMC où la fusillade a eu lieu. En avril 2004, chaque informateur a reçu 300 000 dollars pour son aide avec des informations qui ont mené à la mort d’Edgar Navarro. Navarro était soupçonné d’être impliqué dans l’enlèvement des trois Américains mentionnés ci-dessus.

Depuis 1997, le Département d’État des États-Unis a désigné les FARC comme une organisation terroriste étrangère. Les FARC cherchent à s’opposer par la force, la violence et d’autres activités criminelles aux nations, gouvernements et individus qui ne partagent pas leurs idées. Depuis au moins le début des années 1960, les FARC ont été violemment anti-américains et ont lutté contre les intérêts des États-Unis, déclarant en mars 1998 que tous les représentants officiels des États-Unis étaient des cibles militaires légitimes. Outre le narcotrafic, les FARC commettent des actes d’extorsion, d’enlèvement et de meurtre à l’endroit de citoyens américains qui travaillent, visitent ou font des affaires en Colombie et dans les pays voisins.