Acte de terrorisme
Informations concernant ...

Attaques contre des touristes

Parc national de Bwindi, Ouganda | 1 mars 1999

Le 1 mars 1999, une bande de 100 soldats de l’Interahamwe a attaqué des touristes non armés et leurs guides dans le parc national impénétrable de Bwindi en Ouganda. L’Interahamwe est une organisation paramilitaire formée par un groupe de jeunes hommes Hutus ayant perpétré les actes du génocide rwandais contre les Tutsis en 1994.

Lors de l’attaque du Parc de Bwindi, plusieurs groupes de touristes ont été agressés, pris en otages et forcés de marcher vers la République démocratique du Congo. Un Ougandais, Paul Ross Wagaba, a été brûlé vif. Huit des victimes, y compris les Américains Susan Miller et Robert Haubner, ont été battus à mort.

De nombreux articles ont été volés aux touristes durant l’attaque, y compris un passeport américain, un permis de conduire américain, une montre de plongée féminine de la marque Citizen et un ordinateur portable Toshiba Portogo.

Le programme de récompenses pour la justice (Rewards for Justice/RFJ) offre une récompense pouvant aller jusqu’à 5 millions de dollars en échange d’informations permettant de traduire en justice les personnes responsables de cet attentat.