Recherché
Renseignements qui traduisent en justice...

Bashir Mohamed Mahamoud

Jusqu'à 5 millions de dollars de récompense

Bashir Mohamed Mahamoud est un commandant militaire du Harakat Al Shabaab-Mujahidin (Al-Shebab). Fin 2008, il était également l’un des environ 10 membres au sein du conseil de direction d’Al-Shebab. Mahamoud et un associé ont été chargés le 10 juin 2009 de l’attaque au mortier contre le gouvernement fédéral de transition somalien (TFG) à Mogadiscio. En outre, en 2007, il a coordonné l’activité d’Al-Qaïda en Somalie. En avril 2010, Mahamoud a été désigné par le département américain du Trésor en vertu du décret exécutif 13536 pour sa contribution à la violence et à la détérioration de la sécurité en Somalie.

Al-Shebab est l’aile militante du Conseil des tribunaux islamiques somaliens qui ont pris la majeure partie de la Somalie du Sud dans la seconde moitié de 2006. Al-Shebab a poursuivi sa violente insurrection dans le sud et le centre du pays. Le groupe a revendiqué la responsabilité des attentats-dont de nombreux types d’attaques suicides- à Mogadiscio et dans le centre et le nord de la Somalie, destinés généralement contre des membres du gouvernement somalien et ses alliés perçus du Gouvernement fédéral de transition (TFG) de la Somalie. Al-Shebab est soupçonné d’être responsable d’une vague de cinq attentats suicide à la voiture coordonnés en octobre 2008 qui, simultanément, ont frappé des cibles dans deux villes du nord de la Somalie, tuant au moins 26 personnes et en blessant 29 autres. Al-Shebab a été responsable des attentats-suicides jumeaux à Kampala, en Ouganda, le 11 juillet 2010, qui ont tué plus de 70 personnes, dont un Américain. Le groupe est responsable de l’assassinat de militants de la paix somaliens, des travailleurs humanitaires internationaux, de nombreuses personnalités de la société civile et des journalistes. En février 2012, Al-Shebab et Al-Qaida ont annoncé leur alliance formelle.

Le Département d’Etat américain a nommé Al-Shebab organisation terroriste étrangère en vertu de l’article 219 de la Loi sur l’immigration et la nationalité (telle que modifiée) le 26 février 2008, et entité terroriste mondiale spécialement désignée en vertu du décret 13224 le 29 février 2008.