Recherché
Renseignements qui traduisent en justice...

Abubakar Shekau

Jusqu'à 7 millions de dollars de récompense

Abubakar Shekau est le chef du Jama’atu Ahlis-Sunnah Lidda’awati Wal Jihad, plus communément connu sous le nom de Boko Haram. Boko Haram, qui signifie « l’éducation occidentale est interdite», est une organisation terroriste basée au Nigeria qui cherche à renverser le gouvernement nigérian actuel et à le remplacer par un régime fondé sur la loi islamique. Le groupe a existé sous diverses formes depuis la fin des années 1990. Il aurait été en communication, participé à la formation et aurait des liens d’armes entre Boko Haram, Al-Qaida au Maghreb Islamique (AQMI), al-Shabaab et Al-Qaïda dans la péninsule arabique, ce qui peut renforcer sa capacité à mener des attaques terroristes.

Shekau était auparavant numéro deux du groupe. En juillet 2010, il a revendiqué publiquement le leadership de Boko Haram et a menacé d’attaquer les intérêts occidentaux au Nigeria. Plus tard dans ce même mois, il a publié une deuxième déclaration exprimant sa solidarité avec al-Qaida et menaçant les Etats-Unis. Sous sa direction, les capacités opérationnelles de Boko Haram ont grandi considérablement.

Le groupe a déclenché son premier engin explosif improvisé sur véhicule (EEI) en juin 2011 et a de plus en plus utilisé d’EEI dans des attaques contre des cibles vulnérables. L’attaque du Boko Haram menée le 26 août 2011 à l’aide d’un véhicule piégé contre le siège des Nations Unies à Abuja, au Nigeria, était la première opération meurtrière du groupe contre les intérêts occidentaux. Au moins 23 personnes ont été tuées et 80 autres ont été blessées dans cette attaque. Un prétendu porte-parole de Boko Haram a revendiqué la responsabilité de l’attaque et a promis de s’en prendre à l’avenir aux intérêts des gouvernement américain et nigérian.

Le 1er mai 2012, moins d’une semaine après que le groupe a bombardé le bâtiment d’un journal nigérian à Abuja, Boko Haram a publié une déclaration vidéo menaçant plus d’attaques contre les médias locaux et internationaux, y compris la Voix de l’Amérique et Sahara Reporters, un service de médias basé à New York.

Sous la direction de Shekau, Boko Haram a toujours ciblé les jeunes enfants. Le 14 avril 2014, Boko Haram a enlevé près de 300 jeunes filles de leur école dans le nord du Nigeria. Dans un message vidéo publié trois semaines plus tard, Shekau a revendiqué la responsabilité des enlèvements, appelant ces jeunes filles des esclaves et menaçant de les vendre sur le marché.

Le 21 juin 2012, le Département d’Etat américain a désigné Shekau « terroriste mondial expressément désigné » en vertu du décret 13224.